J'ai plus 20 ans bordel

Publié le par Rolston

Hier soir j'ai vu en face la vérité vraie, celle qui vous fait mal, celle qui vous fait vous reposer tel une merde sur le canapé et zapper sur "la chanse aux chansons" (un petit oiseau s'est mis à chanter, s'est mis à, à la viloette, s'est mis à, à la violette, s'est mis à chanter ....) voir Derick, dans un accés violent de prise de conscience. Oui, cette fois je ne peux plus me mentir, je n'ai plus 20 ans. Pourtant la soirée avait bien commencée, visite des futurs locaux de mon entreprise où il est fort possible que nous ne metions les pieds qu'une quinzaine de jours vu qu'au delà du 31 décembre on est toujours pas sur d'être reconduit. Ensuite direction le squash comme tous les mardis et jeudis depuis quelques mois déjà, histoire de montrer qui s'est Raoul. Et là, je ne sais pas dire vraiment ni pourquoi ni comment, j'ai voulu me faire du mal, j'ai décidé d'aller finir la soirée au futsall. Les 20 premières minutes furent excellentes, 3 buts de suite, je me suis pris pour le nouvel pablito del south di mundo. Et d'un coup sans prévenir, mes jambes, pourtant fidéles parmis les fidéles ont décidées de faire la grêve du déplacement. Rapidement suivit par les bras qui par solidarité non plus voulu transferer le poids de mon corps d'avant en arriére. Je me suis donc assis, las et déboussolé, sur un banc de bois, d'habitude réservé aux lycéens qui n'ont pas pris leurs affaires de sports ou qui ont résussis à se faire faire une dispense de sport. Le comble tout de même, être assis sur un banc pour jeunes ados afin de prendre conscience que tout cela est maintenant bien loin.

Ce matin, histoire de continuer à me faire payer des années de maltraitances, mon dos a décidé de se joindre au collectif greviste. Collabo !!!

Un pot de Nutella, un litre de coca et ma telecommande voilà ce que je veux, right here and right now !!!! Histoiore de finir ma vie dans la plus grande déchéance et à mon tour faire souffrir mon corps. La guerre ne fait que commencer. Ca va saigner.

Publié dans Vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article