Proxima station

Publié le par Rolston

Au volant de mon bolide, j'écoutais attentivement les nouvelles du jour aprés avoir déposé l'avenir au centre de rééducation étatique. Des policiers receleurs, des CRS violeurs, des politiciens de gauche mais fasciste, des génie en biologie aux frontiéres, ... (j'espére que vous savez lire entre mes lignes). 

Satisfait de tout cela je posais avec une élégance parfaite mon séant sur le siége de réunion qui débutait. Ce fut le quart d'heure des poétes.

Afin d'entretenir mon gras, je me rendit à pas de loup qu resto du coin manger avec passion mon sandwich au poulet. Deux charmantes créatures partagérent bien involontairement ma table. Merci à elles pour avoir redonné un peu de sens à ma journée.

Retour au bureau pour voir les aiguilles tourner.

Ma vie du moment est des plus chiante. Je ne peux toujours pas bouger mon cul sur un terrain de sport, les journées ressemblent à des années, mon corps est en pleine mutation explosion. Y a des siécles, comme ça , où on ferait mieux de rester spermatozoïde.

Et si je devenais serial killer ??
Ou bien hôtesse de l'air ?
Et si je prenais ma carte du PCF ?
Ou que je m'inscrivais au cours de twirling bâton ?
Et si je me faisais des implants maméres ?

Publié dans Vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article