La vie des autres

Publié le par Rolston

Pour ceux qui lisent réguliérement mon blog, vous avez pu vous apercevoir qu'il y a une certaine Mlle C......e qui pose avec gentillesse quelques commentaires. 

Ce matin je m'interroge sur un fait de vie qui lui arrive. Rien de bien méchant, au contraire même, mais son histoire me fait m'interroger sur pas mal de choses. Les sentiments, notre besoin irationnel de vivre à deux etc. 

Sans vouloir être par trop intrusif dans sa vie ou son histoire il est vrai que ses dernieres semaines me rappelent des semaines que j'ai eu vécu.

Carline est moi avons fait connaissance par blog interposé. L'un laissant un commmentaire à l'autre et en avant Guiguamp. Nous ne nous sommes vu en tout et pour tout que deux fois à la terrasse d'une café pour partager un coca.

Mais nous avons tout de même pas mal échangé sur nos vies. Elle était alors dans une période de doute dirons nous, période rapidement suivie pas une rupture (de son fait). Là elle semblait être soulagée, elle avait changée, elle était plus speed, plus alerte, mais cela n'était il qu'un refuge?

 Et puis au fil du temps, son ex, et revenu par des chemins épineux, à coup de commentaires sur ses blogs notament. Je suis sur que tout le monde voyait bien ce qui allait se passer, elle même sans doute. Et depuis quelques jours, l'ex et redevenu néo. 

Je ne veux porter aucun jugement car je ne connais l'ex que par le biais de Carline, une image sans doute faussée par l'instant où nous avons fait connaissance. 

Je lui souhaite bien évidement tout les bonheurs du monde (notament la poulpation).

Mais tout cela viens m'interroger sur ce besoin de vivre avec un autre, d'être amoureux, d'être aimé. L'homme est étrange. Accompagné il est rarement épanoui et seul il ne rêve que de compagnie.

Mon pessimisme fait que je ne crois pas aux changements brutaux et radicaux, et mon amitié pour cette grande dame me porte à lui dire qu'il lui faudra être vigilante car seul le temps est révélateur. 

Je crois que nous avons tellement peur de la solitude que nous avons le don de devenir aveugle et sourd, de perdre la mémoire et de ne croire qu'aux lendemains qui chantent.

A bientôt j'espere pour un coca refaiseur de monde.

Publié dans Vie

Commenter cet article

Rem ou l'ex ou Néo 21/08/2007 17:50

Y a du vrai dans tout ca, sincérité aussi, je passais par la et bin j'apprécie vraiement

Carline 21/08/2007 15:42

merci !!!je suis impressionnée par la façon dont tu as su (si bien) me décrire.et pis POULPE à la fin !!